L'île des esclaves


Voici une petite fiche de lecture sur la comédie L'Ile des esclaves écrite par Marivaux réalisée en 1ère en français. Ce genre de résumés permet de comprendre la structure globale d'un long roman mais ne remplace en rien une lecture complète de l'ouvrage...


Marivaux (1688-1763):

D’abord journaliste, Marivaux se fait connaitre par des Lettres sur les habitants de Paris avant de se lancer dans le théâtre. Il connaît son premier succès avec La surprise de l’amour (1722). L’île des esclaves, écrit en 1725, suivi de Jeu de l’amour et du hasard (1730) sont ses deux plus grandes pièces. Il est élu à l’Académie Française en 1742.


La commedia dell’Arte :

La commedia dell’Arte est un genre théâtral né en Italie au XVIème siècle mais ainsi nommé au XVIIIe siècle et qui repose sur l'improvisation d'acteurs souvent masqués.


Arlequin :

C’est un valet (famille des Zanni) meneur de l'intrigue, rusé, dynamique, spirituel et railleur, qui ne cesse de brouiller les cartes. Son costume constitué de losanges colorés évoque les multiples facettes du caractère d’Arlequin ainsi que sa pauvreté.


Poulichinelle :

Proche d'Arlequin par ses origines démoniaques signifiées par sa difformité physique (un nez rouge, crochu, et deux bosses), Pulcinella parle d'une voix nasillarde, obtenue par un petit objet en os placé dans la bouche. Comme Arlequin, Polichinelle se déguise, se masque, mime son maître en s'inspirant des animaux de basse-cour. De Naples à Londres, en passant par Paris, son costume a connu de nombreuses variantes.


Scapin :

Scapin est un zanni fourbe, insouciant, cupide mais avec un caractère légèrement amendé, et de son costume (habit et manteau blancs, brandebourgs verts, ou habit blanc rayé de vert).

Pantalone :

Marchand avisé, il est cependant mêlé à de médiocres intrigues amoureuses. Vieux, avare, mais aussi bonhomme, c’est le maître d’Arlequin et père de famille. Avec son ample manteau et ses pantoufles noires, ses chausses et son chapeau rouges, c'est un personnage qui fait rire par sa balourdise. Il porte un masque à long nez, à moustaches et à barbiche.


Le docteur :

Il est gros, gras, et son ventre proéminent l’empêche de se pencher et le gêne à marcher. Il est tantôt l’ami, tantôt le rival de Pantalon, mais reste généralement moins important que ce dernier. Il est plus libidineux que son compère. Il ne cesse de parler, de plus dans un latin de cuisine. Derrière ses grands discours se cache toutefois une profonde ignorance. Son costume est la caricature des vêtements que portaient les docteurs bolognais : tout de noir vêtu à l'exception d'un col blanc, il est coiffé d'un chapeau de feutre, noir lui aussi, à bord immense.


Brighella :

Il est un serviteur malhonnête, dissimulant ses véritables intentions sous un aimable aspect. Autrement, il a des points communs avec Arlequin : il est paresseux, rusé, intéressé et amateur de la gente féminine. Il est ingénieux et combinard, travaillant toujours seul, même s’il fait parfois appel aux services de son compère Arlequin. Brighella se spécialise aussi dans les mariages qu’il aime combiner, mais toujours pour soigner ses propres intérêts et berner tout son monde. Il porte un costume blanc avec une bourse et un poignard.


Lazzi : toutes sortes de plaisanteries burlesques, soit en paroles, soit en actions, des jeux de mots, des grimaces, des gestes grotesques dans le théâtre d’improvisation.


Canevas : scénario global de la pièce qui ne rentre pas dans le détail du jeu. Les acteurs doivent donc meubler avec leur jeu effectif, des semi-improvisations ou des lazzi.


Résumé:

Scène 1 : EXPOSITION

Nous faisons la connaissance de deux personnages : Iphicrate et son valet Arlequin. Après un naufrage, ils se retrouvent sur une île, appelée L’île des esclaves. Iphicrate connait cette île : ici, les maîtres sont exécutés ou remplacés en esclaves.

Le rapport maître-valet est traditionnel : le maître est autoritaire. Arlequin est le personnage de la Commedia dell’Arte, même s’il peut être sérieux ( l.87)


Scène 2 : EXPOSITION

Le personnage de Trivelin apparait. Il désarme Iphicrate et fait échanger les noms du maître et du valet : Iphicrate devient Arlequin (aussi appelé Hé) et Arlequin devient le seigneur Iphicrate. De plus, il explique les règles de l’île : pendant 3 ans, les maîtres deviendront les esclaves. S’ils « guérissent » et deviennent gentils, ils sont renvoyés chez eux. Cléanthis fait également son apparition : elle aussi esclave, elle demande à Trivelin si elle peut devenir maîtresse. Trivelin fait également changer de vêtements les maîtres et les esclaves et les fait habiter ensemble.

Trivelin a donc un certain pouvoir même s’il reste flou et est obéi. Il y a un effet de théâtre dans le théâtre, une mise en abyme, car les personnages doivent échanger de rôles.


Scène 3 : L’ÉPREUVE DES PORTRAITS

Nous faisons une connaissance approfondie de Cléanthis et de son ancienne maîtresse Euphrosine. Cléanthis décrit sa relation avec sa maîtresse, les surnoms qu’elle lui a donnés… Trivelin lui demande de dresser un portrait de sa maîtresse pour qu’elle puisse se rendre compte de son autorité. Cléanthis décrit donc ses journées-type et caricature sa maîtresse. Elle parle aussi d’un soir où elle a couché avec un homme et de comment elle la flattait pour pouvoir avoir de ses faveurs. Trivelin oblige à Euphrosine de rester pour pouvoir écouter ce discours.


Scène 4 : L’ÉPREUVE DES PORTRAITS

Trivelin s’entretient alors seul à seul avec Euphrosine. Il l’oblige à avouer que ce portrait fait est bel et bien réel. D’abord réticente, elle avoue car pense que cela rendra plus rapide sa délivrance.


Scène 5 : L’ÉPREUVE DES PORTRAITS

Cette scène se rapproche de la scène 3 : Trivelin demande à Arlequin de décrire son maître puis à Iphicrate d’avouer que ce portrait est juste, ce qu’il fait.


Scène 6 : L’ÉPREUVE DES DÉSIRS

Arlequin et Cléanthis parlent ensemble de leurs esclaves à leur manière (autoritaire et supérieure). Arlequin dit tomber amoureux de Cléanthis mais celle-ci « ne pas encore » l’aimer. Finalement, ils décident de tomber amoureux de leurs domestiques. Ils doivent donc parler de l’autre à leur esclave pour qu’ils se marient.


Scène 7 : L’ÉPREUVE DES DÉSIRS

Cléanthis fait des éloges d’Arlequin à Euphrosine qui reste songeuse.


Scène 8 : L’ÉPREUVE DES DÉSIRS

Arlequin déclare son amour à Euphrosine. Celle-ci lui demande de ne pas trop pousser les choses mais plutôt de s’accabler sur son malheur. Arlequin est ému.

La leçon de la pièce ne s’applique pas qu’aux maîtres mais aussi aux valets : « Tu es devenu libre et heureux, cela doit-il te rendre méchant ? »


Scène 9 : DÉNOUEMENT

Arlequin demande à Iphicrate d’aimer « la nouvelle Euphrosine ». Cependant, Iphicrate lui fait des reproches à lui qu’il considérait comme un « ami ». Arlequin est très ému et lui pardonne progressivement : « tu veux que je partage ton affliction, et jamais tu n’as partagé la mienne » suivi de « je te pardonne. » Iphicrate lui pardonne également : « mon cher Arlequin ». Ils échangent à nouveau d’habits.


Scène 10 : DÉNOUEMENT

Arlequin va voir Cléanthis pour lui faire part de sa décision de pardonner leurs maîtres. Dans sa tirade, Cléanthis dénigre ses maîtres mais finit par pardonner Euphrosine : « Je veux bien oublier tout. » Les personnages s’embrassent.


Scène 11 : DÉNOUEMENT FINAL

La pièce se clot sur la scène où tous les personnages sont présents. Trivelin revient et est surpris de voir les maîtres et valets s’embrasser. Il les autorise à s’en aller : « Vous avez été leur maître, et vous en avez mal agi ; ils ont été les vôtres et ils vous pardonnent ; faites vos réflexions là-dessus. » Les personnages peuvent donc repartir à Athènes.

La pièce se termine donc par un retour à la situation initiale, ce qui en fait une comédie utopique.

À l'affiche
Soutien total
youth.png
Klimastreik.png

Avoir son Bac, c'est très bien. 

Avoir un avenir, c'est mieux. 

En septembre dernier, nous étions plus de 7 millions à descendre dans les rues du monde entier pour revendiquer une justice climatique et sociale.

Rejoins un mouvement proche de toi pour participer aux actions ! 

Catégories
Par tags