La puissance américaine depuis 1945


http://www.la-croix.com/Economie/La-justice-negociee-nouvelle-arme-economique-des-Etats-Unis-2015-10-11-1367211

Voici un plan détaillé sur le chapitre "La puissance américaine depuis 1945", réalisée en classe de Terminale S en histoire. Ce chapitre peut donner lieu à deux compositions: "La puissance américaine depuis 1945" ou "Les États-Unis et le monde depuis 1945" et une étude de documents.


Introduction

Amorce: Pendant la Seconde Guerre mondiale, les États-Unis assument pour la première fois leur rôle de puissance globale. Marqués par un fort isolationnisme depuis le XIXe siècle, les États-Unis s'engagent dans une guerre d'une violence inouïe suite à l'attaque japonaise à Pearl Harbor. Pendant la Guerre Froide, les États-Unis deviennent le "leader du monde libre" face à l'autre superpuissance, l'URSS. Aujourd'hui, les États-Unis sont toujours la première puissance mondiale mais contestés par des oppositions de plus en plus fortes.

Problématique: Quelles formes la puissance américaine a-t-elle pris depuis 1945?

Plan:

I.Les États-Unis assurent le leadership du "monde libre"

1) Les États-Unis sortent renforcés de la Seconde Guerre mondiale

2) Les États-Unis, architectes d'un nouvel ordre mondial

3) La consolidation des alliances à l'entrée en Guerre froide


II.Les États-Unis, superpuissance pendant la Guerre froide:

1) Un interventionnisme assumé pendant la Guerre froide

2) Le leadership américain remis en question (1965-1980)

3) "America is back!"


III.De l'hyperpuissance au déclin relatif

1) Une hyperpuissance dans les années 1990

2) Septembre 2001 et doctrine Bush

3) Depuis 2007, un nouveau rapport au monde?


I.Les États-Unis assurent le leadership du "monde libre"

1) Les États-Unis sortent renforcés de la Seconde Guerre mondiale

Victoire de la Grande Alliance: le 8 mai 1945, l'Allemagne capitule et le 2 septembre, c'est au tour du Japon, après les deux bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki. Plus de 12 millions de GI sont déployés en Europe et dans le Pacifique. Après la guerre, l'armée américaine est présente partout dans le monde et détient le monopole de l'arme nucléaire. La guerre a fait plus de 300 000 victimes américaines, mais leur territoire est intact.

Les États-Unis sont aussi une puissance économique: ils détiennent 2/3 des stocks d'or et 50% de la production industrielle. Ils exercent aussi un soft-power important.


2) Les États-Unis, architectes d'un nouvel ordre mondial

juridique: Lors des procès de Nuremberg (1945-46) et au tribunal de Tokyo (1946-48), les grands criminels de guerre sont jugés. La Grande Alliance crée la peine de "crime contre l'humanité" imputé rétroactivement.

L'ONU (Organisation des Nations Unies) est créée le 26 juin 1945 à San Francisco et le siège est fixé à New York, ce qui marque le glissement du centre de gravité de l'Europe vers les États-Unis et leur volonté de multilatéralisme. La SDN (Société des Nations), créée après la Première Guerre mondiale, est dissoute.

économique: La conférence de Bretton Woods, organisée en 1944, marque un tournant dans l'économie mondiale. Le FMI (Fond Monétaire International), la Banque Mondiale et le BIRD sont crées, le dollar devient la monnaie internationale.


3) La consolidation des alliances à l'entrée en Guerre froide

Mais l'URSS n'adhère pas à ce modèle d'union par la démocratie libérale. L'URSS pose son droit de veto, ce qui bloque toute décision de l'ONU. Staline dénonce "l'impérialisme américain"; la Grande Alliance est rompue. Dès 1947, les États-Unis mettent en place la doctrine Truman, qui prône l'endiguement du communisme. Avec le plan Marshall, les États-Unis veulent consolider leurs alliances avec l'Europe en leur fournissant une aide économique dans le but de se reconstruire. Les États-Unis suivent une stratégie d'atlantisme, notamment avec la mise en place de l'OTAN (Traité du l'Atlantique Nord), entre 1945 et 1950, qui est une alliance militaire unissant plusieurs puissances ayant une côte avec l'océan Atlantique.

En réponse à ces alliances, les soviétiques créent le Pacte de Varsovie (1955) et la doctrine Jdanov (1947).

À partir de 1955, deux blocs sont clairement constitués, et vont s'affronter pendant presque 40 ans.


II.Les États-Unis, superpuissance pendant la Guerre froide:

1) Un interventionnisme assumé pendant la Guerre froide

Pendant la Guerre froide, l'armée américaine est importante (3 millions de soldats en 1953). Les agences de renseignements et d'espionnage prennent beaucoup d'importance (la CIA est créée en 1947). Il ne s'agit plus d'endiguer le communisme (containment) mais de le faire reculer (roll back). Les États-Unis s'engagent dans la Guerre de Corée (1949-53) et en Iran, où ils mettent en place un coup d'Etat contre le communisme.


2) Le leadership américain remis en question (1965-1980)

La real-politik, notamment le rapprochement avec la Chine, de Nixon brouille l'image des États-Unis. La guerre du Vietnam, déjà très contestée, l'est d'autant plus avec la célèbre photographie de Nick Ut montrant une petite fille hurlant de douleur, après avoir été brûlée par du Napalm. Les États-Unis sont aussi marqués par des problèmes internes: le scandale de Watergate (1972) entraîne la démission du président Nixon. Le mouvement hippie, qui s'oppose à la guerre du Vietnam, provoque de nombreux mouvements sociaux. Enfin, les afro-américains revendiquent leurs droits, mouvement notamment porté par Martin Luther King.

Au niveau économique, les États-Unis subissent la concurrence du Japon et de la CEE. En 1971, c'est la fin de la convertibilité du dollar en or: le système de Bretton-Woods s'effondre.

L'année 1979 est une année noire pour les États-Unis: une révolution islamiste en Iran fait tombé le Shah et provoque une prise d'otage dans l'ambassade américaine à Téhéran: c'est le début du 2ème choc pétrolier. Les Marxistes envahissent l'Afghanistan et les sadinistes prennent le pouvoir au Nicaragua.


3) "America is back!"

En 1982, Ronald Regan arrive au pouvoir et affirme la supériorité morale des États-Unis sur "l'empire du mal". Il apporte son soutien aux "combattants de la liberté". En 1983, avec l'augmentation du budget militaire et l'IDS (bouclier anti-missiles) l'URSS est déstabilisée. Dès 1987, des pourparlers sur le désarmement se tiennent, ce qui montre l'affaiblissement des soviétiques. En 1989 a lieu le Sommet de Malte: la réunion entre G.H Bush et Gorbatchev marque la fin de la Guerre Froide. Entre 1989 et 1991, le bloc soviétique implose: les États-Unis sont l'unique superpuissance.


III.De l'hyperpuissance au déclin relatif

1) Une hyperpuissance dans les années 1990

Alors que Fukuyama affirmait la fin de l'histoire une fois la Guerre froide achevée, il n'en est rien!

La puissance américain est marquée par un multilatéralisme: elle intervient, avec l'aval de l'ONU, contre les "États voyous", notamment au Koweit contre Saddam Hussein (1991: 1ère guerre du Golfe) et dans le conflit yougoslave.

Les années 1990 sont également marquées par l'ouverture des marchés. Avec la création de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce) en 1995, les États-Unis espèrent lutter contre le protectionnisme pour mettre en place une mondialisation encore plus importante.

Le soft-power américain est toujours très important, notamment avec la diffusion du mode de vie occidental, le cinéma hollywoodien et les débuts d'Internet.


2) Septembre 2001 et doctrine Bush

Avec les attentats du 11 septembre 2001, Georges Bush déclare la "guerre contre le terrorisme", qui représente un "Axe du Mal". Ils interviennent en Afghanistan en 2001 et en Irak en 2003, unilatéralement cette fois-ci. Malgré cette "guerre préventive" et l'élimination de Saddam Hussein, ces régions ne sont pas pacifiées: des courants anti-interventionnistes naissent. Les États-Unis sont aussi controversés sur la question des mauvais traitements infligés à Guantanamo.


3) Depuis 2007, un nouveau rapport au monde?

économiquement: Avec la concurrence des BRICS et la crise de 2008, les États-Unis connaissent un affaiblissement économique relatif, mais restent le premier PIB mondial. Barack Obama souhaite restaurer l'image des États-Unis en retirant les troupes américaines en Irak, tout en organisant des missions secrètes rendues possibles grâce aux nouvelles technologies, telles que les drones. Ces opérations ont mené en 2011 à la mort du chef d'Al-Quaïda, Ben Laden.


Conclusion:

-bilan des parties + réponse à la problématique: Les États-Unis sortent renforcés de la Seconde Guerre mondiale et mettent en place un nouvel ordre mondial centré sur le modèle de la démocratie libérale. Pendant la guerre froide, les États-Unis affirment leur puissance face à l'autre hyperpuissance soviétique. Aujourd'hui, les États-Unis continuent d'exercer une domination économique, militaire et culturelle, qui suscite séduction, mais aussi hostilité.

-ouverture: Malgré ce leadership, les États-Unis sont encore loin d'avoir accompli leur "Destinée Manifeste", qui est d'unir et de pacifier le monde et leurs interventions restent souvent critiquées sous le surnom de "gendarmes du monde".


À NOTER: Pour la composition "Les États-Unis et le monde depuis 1945", le plan est exactement le même. Attention juste à bien modifier votre problématique et votre amorce.

À l'affiche
Soutien total
youth.png
Klimastreik.png

Avoir son Bac, c'est très bien. 

Avoir un avenir, c'est mieux. 

En septembre dernier, nous étions plus de 7 millions à descendre dans les rues du monde entier pour revendiquer une justice climatique et sociale.

Rejoins un mouvement proche de toi pour participer aux actions ! 

Catégories
Par tags