États-Unis/ Brésil: dynamiques territoriales


Voici un plan détaillé sur le chapitre: "États-Unis/ Brésil: dynamiques territoriales", réalisée en classe de Terminale S en géographie. Ce chapitre peut donner lieu à une composition et une étude de documents.


Introduction:

Amorce: Le continent américain est dominé par deux puissances: les États-Unis pour l'Amérique du Nord et le Brésil pour l'Amérique du Sud. Si ces deux puissances s'appuient sur des atouts similaires, elles connaissent également des dynamiques et recompositions territoriales liées à la mondialisation.


Définition des termes du sujet: dynamiques territoriales: organisation du territoire, évolution des espaces sous l'action des acteurs et des autres territoires.


Problématique: Quelles évolutions connaît aujourd'hui l'organisation territoriale de ces deux puissances?


Plan:

I.Deux États neufs aux territoires immenses

1) Des "Etats continents" aux ressources abondantes

2) Façades maritimes et fronts pionniers: des logiques de construction territoriales comparables

3) Des géants démographiques


II. Centres et périphéries des États-Unis et du Brésil

1) Les États-Unis un territoire maîtrisé et intégré à la mondialisation

2) Le Brésil, un territoire à maîtriser, des déséquilibres territoriaux considérables


III.Mondialisation et recomposition territoriales

1) À l'échelle nationale: des développements très inégaux

2) À l'échelle locale, de forts clivages socio-spatiaux


I.Deux États neufs aux territoires immenses

1) Des "Etats continents" aux ressources abondantes

Superficie: 8,5 millions de km² pour le Brésil, 9,3 millions de km² pour les USA, soit respectivement 15 et 17 fois la superficie de la France. Ces pays possèdent une importante réserve d'espaces (ex: Alaska pour les USA, Amazonie pour le Brésil)

Ressources: énergétiques (hydrocarbures), minérales (fer), renouvelables (hydroélectricité), ... Agriculture: plus de 3 millions de km² de terres cultivables, avec cultures mécanisées, importance de l'agrobusiness (soja, céréales, viande). Le Brésil est surnommé "le ferme du monde" grâce à sa production colossale et ses coûts imbattables.

Des territoires aussi grands pose le défi de la desserte du territoire par les transports: alors qu'elle est assurée aux USA, elle est encore incomplète du Brésil, malgré la Transamazonienne, qui est une route reliant l'Atlantique au Pérou en passant par la forêt amazonienne.


2) Façades maritimes et fronts pionniers: des logiques de construction territoriales comparables

Ces deux pays sont marqués par l'arrivée des colons par l'Atlantique. Aux USA, cette conquête s'est faite d'Est en Ouest, alors qu'au Brésil, le territoire a été colonisé principalement de Nord en Sud.

Les USA possèdent 3 façades maritimes (Atlantique, Pacifique et Golfe du Mexique) alors que le Brésil ne possède qu'une seule façade (Atlantique) et est refermé par le cul-de-sac amazonien.

=Valorisation des interfaces maritimes et frontalières.


3) Des géants démographiques

Population: Brésil: 202 millions d'habitants USA: 318 millions d'habitants, croissance démographique permise grâce à la croissance naturelle et au solde migratoire (ex: aux USA: main d'oeuvre peu qualifiée du Mexique principalement, mais aussi l'élite issue du Brain Drain)

Les densités de peuplement sont plutôt faibles (Brésil: 23 habitants/km², USA: 34 habitants/km²) car les territoires sont très grands. La répartition du peuplement est très inégale car ces deux pays sont marqués par une urbanisation importante (80%). Les principales métropoles (New York, Los Angeles, Sao Paulo, Rio de Janeiro) sont principalement situées sur les littoraux.


II. Centres et périphéries des États-Unis et du Brésil

1) Les États-Unis: un territoire maîtrisé et intégré à la mondialisation

-Le Nord-Est: cœur de la puissance

population: 40% de la population, notamment dans la BosWash, mégalopole de Boston à Washington.

politique: Washington DC: capitale politique, New York: capitale économique (ex: Wall Street), Chicago (centre d'affaires)

industrie: 42% de la production industrielle + industries en reconversion

agriculture: 1/5 de la production agricole

-Les espaces dynamiques du "Croissant périphérique"

La Sun Belt s'étend de la Virginie aux rives du Pacifique, en passant par la Floride et le Texas. Cette région est caractérisée par une production industrielle de pointe (ex: électronique dans la Silicon Valley, aérospatiale à Huston...) et est dynamisée par les espaces frontaliers. Mais ce territoire manque d'homogénéité et est marqué par de longue distances et des espaces plus isolés.

-L'intérieur du territoire: périphérie exploitée et espaces en marge

Les Grandes Plaines: terres agricoles (50% de la production mondiale de mais)

L'Ouest Montagneux: réserve d'espaces, exploitation minière (ex: Rocky Mountains) et parcs nationaux (ex: Yellowstone)

Alaska: intégration rapide grâce aux ressources importantes en pétrole et en gaz.


2) Le Brésil, un territoire à maîtriser, des déséquilibres territoriaux considérables

Hervé Théry qualifie le Brésil de "Suisse, Pakistan et Far West"

-Le Sudeste et le Sud: cœur économique

Cette région est caractérisée par son agriculture importante et son industrie moderne et compétitive (70% de la production du pays). Dans le triangle industriel entre Rio, Sao Paulo et Bel Horizonte, on retrouve des concentrations importantes de population et des services de haut niveau. C'est dans cette région que se trouvent les deux grandes mégapoles qui concentrent les lieux de décisions: Sao Paulo (capitale économique) et Rio de Janeiro (capitale culturelle et touristique)

=Région la plus développée et compétitive du Brésil

Le Centre Ouest et l'Amazonie: régions en développement

L'agriculture modernisée et la présence de la capitale politique Brasilia (1960) montre la volonté du gouvernement de moderniser l'intérieur du pays.

Beaucoup de réserves foncières, mise en valeur par les fronts pionniers et le fleuve (Amazonie). Les villes de Manaus et Belem servent de moteur dans la forêt amazonienne.

Le Nordeste: un espace de mal développement

Cette région est marquée par la pauvreté et l'analphabétisme (20%) et l'exode rural (causé par les sécheresses)

=enjeu principal de l'aménagement du territoire: barrage hydroélectrique sur le fleuve Sao Francisco et les villes littorales de Salvadore et Recife attirent de plus en plus les touristes.


Voici un schéma que vous pouvez intégrer à votre composition (ce sera valorisé par votre correcteur):

III.Mondialisation et recomposition territoriales

1) À l'échelle nationale: des développements très inégaux

Recompositions positives:

-Grâce à l'intégration au marché mondial et à la stimulation du MERCOSUR, le Brésil réussit à s'adapter aux évolutions de production (ex: baisse de productivité du blé et de vin car l'Argentine en produisait déjà beaucoup. Mais augmentation de la production de soja et de cannes à sucre: le Brésil est aujourd'hui le premier producteur)

-La métropolisation est renforcée: Rio de Janeiro gagne de l'influence avec l'organisation des JO de 2016.

-Aux USA, la mondialisation bénéficie surtout aux littoraux et à la Sun Belt, qui sont dynamisés.

Recompositions négatives:

Les disparités régionales restent importantes dans les deux pays. Le Brésil demeure l’un des pays les plus inégalitaires du monde. Le Sud et le Sudeste, espaces littoraux, sont plus développés que le Nord, touché par la sous-nutrition.

Aux États-Unis, certains États comme la Géorgie, l’Alabama ou le Mississipi, sont particulièrement touchés par la pauvreté et 45 millions de personnes, soit 15 % de la population étasunienne, vivent sous le seuil de pauvreté.

2) À l'échelle locale, de forts clivages socio-spatiaux

La ségrégation socio-spatiale touche les deux puissances. Les communautés noires vivent principalement dans les favelas brésiliennes ou les ghettos américains, ce qui est souvent source de violence et de criminalité. Une fragmentation urbaine apparait alors entre les Gated communities, quartiers sécurisés pour les populations aisées et les quartiers réputés difficiles, qui peuvent parfois se toucher.


Conclusion:

-bilan des parties et réponse à la problématique: Nous avons donc vu que les États-Unis et le Brésil étaient deux États-continents, colonisés récemment (en opposition à l'Europe et l'Asie) Géants agricoles et démographiques, on retrouve des similitudes dans leur construction territoriale avec notamment des régions centres motrices, des périphéries et des fronts pionniers. Mais si la maîtrise du territoire est assurée aux États-Unis, avec un réseau de transports développé et efficace, elle est toujours en construction au Brésil.

-ouverture: Rappelons que nous parlons de la puissance américaine, et de la puissance émergente brésilienne.


À l'affiche
Soutien total
youth.png
Klimastreik.png

Avoir son Bac, c'est très bien. 

Avoir un avenir, c'est mieux. 

En septembre dernier, nous étions plus de 7 millions à descendre dans les rues du monde entier pour revendiquer une justice climatique et sociale.

Rejoins un mouvement proche de toi pour participer aux actions ! 

Catégories
Par tags