Synthèse : réponse immunitaire face aux virus

Voici une question de synthèse rédigée sur l'élimination des virus infectées par un virus par le système immunitaire, dans le cadre du programme de SVT de Terminale S. Note : 10/10


Les virus sont des parasites obligatoires qui pénètrent dans les cellules et détournent la machinerie cellulaire à leur profit.

Expliquer comment les cellules infectées par un virus peuvent être éliminées par le système immunitaire.

L’exposé doit être structuré avec une introduction. Vous ferez un schéma bilan en conclusion.


Introduction

Le système immunitaire vise à conserver l’intégrité de l’organisme lors de l’entrée dans le corps d’agents pathogènes, tels que les virus. On peut distinguer 2 types de réponses immunitaires déployées par l’organisme : la réponse immunitaire innée, que l’on possède dès la naissance et qui se caractérise par l’inflammation, et la réponse immunitaire adaptative, qui permet d’avoir une meilleure défense en fonction du nombre de rencontres avec le pathogène. Ces deux réponses coopèrent pour détruire les virus. Dans cette étude, il s’agira de voir comment les cellules infectées par un virus peuvent être éliminées par le système immunitaire. Tout d’abord, nous expliquerons le rôle de la sélection clonale. Puis, nous nous intéresserons à la phase d’amplification, avant de voir la phase effectrice.


I.La sélection clonale des lymphocytes TCD8 (LTCD8)

Lors d'une infection virale, certains leucocytes sont chargés d’éliminer directement l’intrus: c’est la réponse immunitaire innée, qui se caractérise principalement par la mise en place d’une réaction inflammatoire. Cependant, si cette réponse n’est pas assez efficace, certaines cellules dendritiques, après avoir éliminé une entité virale, par l’intermédiaire d’autres mécanismes que nous ne détaillerons pas ici, présentent un morceau de l’antigène, via leur CMH. Elles migrent ensuite dans un ganglion lymphatique où elle présente l’antigène aux LT CD8. Celui-ci reconnait le motif pathogénique par complémentarité grâce à son récepteur TCR : c’est le début de la réponse immunitaire adaptative à médiation cellulaire.


II. L'amplification clonale et la différenciation des LT CD8

Les LT CD4 jouent le rôle de médiateurs. En effet, la cellule dendritique présente également le pathogène aux LT CD4, qui se transforment en LT auxiliaires. Ces derniers produisent une substance fondamentale pour la poursuite de la réponse immunitaire : l’interleukine 2 (IL-2). L’IL-2 permet de mettre en place la phase d’amplification clonale, c’est-à-dire que le LT ayant reconnu l’antigène va se multiplier par mitoses successives et constituer un pool de LT actifs. Suite à cette phase d’amplification, certains LT deviennent des lymphocytes cytotoxiques (LTc) ou des lymphocytes mémoire, qui ont une durée de vie plus longue et permettent de conserver l’information spécifique à ce virus.


III. La phase effectrice

Les LTc se déploient ensuite dans le corps, dans le but d’éliminer les cellules de l’organisme, infectées par ce virus. Les LTc reconnaissent les cellules infectées car leur CMH est modifié par le virus. Ils procèdent ensuite à la lyse de la cellule infectée : par exocytose, des vésicules remplies de substances toxiques comme la perforine vont perforer la membrane de la cellule infectée, et ainsi provoquer son apoptose. Ainsi, le virus, qui a besoin de la machinerie cellulaire pour fonctionner, ne peut plus proliférer et la maladie est peu à peu soignée.

Conclusion

Nous avons donc vu que la destruction des cellules infectées par un virus se faisait par les LTc dont la sélection se fait en 3 étapes : sélection clonale, prolifération et différenciation.

Ouverture : Cependant, la défense face aux virus fait intervenir bien d’autres éléments : on peut notamment citer le rôle des interférons et des cellules NK (natural killers)

Autre ouverture possible : Lors de la différenciation, les LT mémoires sont conservés pour que, lors d’un 2ème contact avec l’antigène, la réponse immunitaire soit plus rapide et efficace : notre phénotype immunitaire évolue donc grâce à notre environnement.


À l'affiche
Soutien total
youth.png
Klimastreik.png

Avoir son Bac, c'est très bien. 

Avoir un avenir, c'est mieux. 

En septembre dernier, nous étions plus de 7 millions à descendre dans les rues du monde entier pour revendiquer une justice climatique et sociale.

Rejoins un mouvement proche de toi pour participer aux actions ! 

Catégories
Par tags