Réussir la PACES - par Maria


Le Bac est à peine terminé qu'on commence déjà à se demander ce que l'on fera à la rentrée. Pour ceux qui pencheraient plutôt vers la PACES, cette année redoutée qui ouvre la porte aux métiers de la santé, voici quelques conseils offerts par Maria, qui vient de réussir brillamment sa première année à l'Université Paris Descartes.


Conseils par matière à Paris Descartes :

Les cours se répartissent en UE (Unités d'enseignement), chaque UE regroupant plusieurs matières. L'année est divisée en 2 semestres : le premier, axé réflexion, comprend UE 1, UE 2, UE 3 et le deuxième, plutôt axé par coeur, regroupe UE 4, UE 5, UE 6, UE 7, UE 8.


UE 1 : Chimie Générale, Chimie Organique, Biochimie. C'est une matière assez complexe qui nécessite beaucoup d'entraînement. Il faut tâcher de comprendre les réactions de chimie organique plutôt que de les apprendre par coeur.


UE 2 : Biologie Cellulaire, Histologie. C'est une matière facile, qui ne pose pas de problème. Pour la biologie cellulaire, il suffit de comprendre et pour l'histologie ce n'est que du par coeur.


UE 3 : Physique, Biophysique. Matière très redoutée et qui départage plutôt bien les étudiants. C'était ma préférée personnellement, donc je prenais plaisir à la travailler. Ici aussi l'entraînement quasi-quotidien est primordial, mais il faut avant tout bien comprendre son cours avant de l'appliquer. Pour Descartes je conseille le bouquin Urbach.


UE 4 : Mathématiques, Biostatistiques. Epreuve assez simple, mais qui nécessite une grande rapidité. Je conseillerais de commencer les équations différentielles dès la terminale : c'est beaucoup de temps de gagné, aussi bien en UE4 (maths) qu'en UE3 (physique) !


UE 5 : Anatomie. Matière médicale très intéressante. Avec une mémoire visuelle, ça rentre tout seul ! Je ne faisais pas de schémas pour ne pas perdre de temps, je préférais les imprimer pour les annoter directement.


UE 6 : Initiation à la Connaissance du Médicament (Pharmacologie). Matière de par coeur, il faut connaître absolument chaque diapo sur le bout des doigts. Les QCM reposent sur des petits détails donc il faut vraiment être solide sur les cours et les revoir un maximum de fois.


UE 7 : Santé - Société - Humanité : vaste UE qui comprend Histoire, Psychologie, Ethique, Economie, Santé Publique, etc. C'est une matière plutôt dense mais passionnante. Il y a beaucoup de par coeur mais les QCM sont simples si on a bien appris. En ce qui concerne l'Histoire, l'Ethique et la Psychologie, ce sont les seuls épreuves sous forme de QROC (rédaction). La QROC est notée au mot-clé, à vous de les repérer lors de l'apprentissage. C'était la seule matière pour laquelle j'ai fais des fiches correspondant à chaque thème, afin de pouvoir les relire rapidement quand je le souhaitais.


UE 8 TC : Physiologie. Matière super intéressante où il est aisé d'obtenir une très bonne note (il suffit de bien comprendre les mécanismes)


UE 8 Spé Médecine : biochimie appliquée au diagnostic médical. C'est dans la continuité de la biochimie/biologie moléculaire du premier semestre, mais cette fois appliquée au diagnostic médical. C'est une matière plutôt complexe qui demande beaucoup d'entraînement et une compréhension fine.

Vous pouvez passer plusieurs Spé selon les études que vous voulez entreprendre (Spé Pharmacie, Spé Dentaire, Spé Maïeutique). Personnellement je n'en ai passé qu'une, mais il est conseillé d'en choisir plusieurs pour être sûr d'obtenir quelque chose à la fin de l'année.


Chaque UE a un coefficient différent (lien) mais il ne faut absolument pas négliger les matières à faible coefficient car c'est là que vous pouvez faire la différence. Certaines personnes recommandent d'attribuer un créneau horaire proportionnel au coefficient de la matière, c'est une bonne idée ! Personnellement, je travaillais tout de manière égale, sans vraiment chercher à adapter le temps au coeff... Mais il faut tout de même veiller à être solide et assurer le maximum de points dans les matières à fort coefficient !


Méthode de travail et révisions

Journée type de semaine : J'allais en cours, je notais à l'ordi tout ce que disait le prof, mais il faut savoir distinguer ce qui est pertinent et "tombable" de ce qui ne l'est pas. Puis je rentrais chez moi, remettais le cours au propre et ajoutais des schémas. J'essayais surtout de m'approprier le cours en lui donnant une structure claire, en cherchant à le comprendre au maximum pour que l'apprentissage soit plus aisé.

Je prenais tous les cours à l'ordi sauf l'UE6 (j'apprenais tout sur poly) et les cours de physique/chimie/maths, que je prenais à la main. Pour les matières à réflexion, je survolais rapidement le cours pour le comprendre, puis j'attaquais directement les QCM. Je conseillerais de lire la veille le cours prévu pour le lendemain, afin de déjà se familiariser avec le sujet.


Je sais que très peu de personnes prenaient les cours, car c'est considéré comme une perte de temps. Certes, je perdais du temps à faire mon propre cours alors que d'autres étaient déjà en train de l'apprendre, mais au final mon apprentissage était mieux ancré dans la durée. Un semestre, c'est long, il faut que les cours s'inscrivent dans la mémoire au long terme ! Si vous prenez le temps de bien comprendre le cours, sa structure, de prendre le recul nécessaire dès le début, vous aurez le temps de faire la différence !


Journée type du WE : Le samedi je revoyais les cours de la semaine, et le dimanche les cours des semaines précédentes. Pour apprendre, je récitais et rééxpliquais mon cours à voix haute, puis j'attaquais les QCM. Je feuilletais aussi les annales pour voir ce que le prof attendait de nous, mais je les entamais réellement lors des révisions. L'entraînement est primordial, il faut en faire un maximum.


Période de révisions : J'ai gardé le même rythme pendant la période de révision, en me faisant une to-do list de ce que je voulais revoir la veille au soir. Rien ne sert de s'épuiser à travailler 12h/j, il vaut mieux travailler moins, mais plus efficacement (je travaillais 8 à 10h/j) : la qualité prime sur la quantité. Pendant cette période, j'ai fais plusieurs tours des cours en insistant sur ceux qui me posaient problème, puis j'ai fais toutes les annales que j'avais en ma possession.

Le principe est simple : assurer ses acquis, renforcer ses bases et essayer de comprendre au mieux ce qui vous met en difficulté pour arriver le plus serein possible le jour du concours.


Mode de vie : Globalement, j'avais une vie très saine, je dormais 9h par nuit, je prenais des pauses régulièrement, mes repas à heures fixes... Je pense que s'imposer une routine rend le travail plus agréable et quasi automatique, on ne se pose plus de question ! Il faut se répéter que, oui c'est une année de sacrifices, mais ça en vaut le coup !!


Prépa ou tutorat ?

Cela dépend de chacun. La plupart des étudiants cumulent les deux.

J'ai longuement hésité mais je n'ai finalement pas pris de prépa. J'avais juste acheté des fiches Médisup à un P2, mais je ne les ai pas utilisées comme support d'apprentissage, je me suis uniquement servie des annales et exercices. Globalement, je dirais que si vous avez besoin d'être encadrés, rassurés, et que vous en avez les moyens financiers (comptez dans les 3000€ l'année), foncez ! Mais si vous êtes autonome et savez bien vous organiser, il suffit d'acheter des cours de prépa à un étudiant (environ 250€).

Ne faites pas l'erreur d'acheter des bouquins de type "Tout en un QCM Paces": il faut faire faire uniquement des QCM destinés à votre fac et vos profs.


J'étais inscrite au tutorat de ma fac qui est vraiment génial, et, à mon sens, indispensable ! Il faut aller à tous les concours blancs pour pouvoir contrôler son apprentissage, déterminer si sa méthode est bonne et se situer par rapport aux autres ! C'est important de savoir se remettre en question et d'être honnête avec soi-même, savoir quoi réajuster et quels exos refaire pour être au top.


L'ambiance à la fac

Certes, l'ambiance "concours" se ressent parfois, mais il y a pas mal d'ambiance dans l'amphi (cris et chants au programme...) et il est tout à fait possible de rencontrer des personnes géniales !

Au début de l'année j'étais dans ma bulle, étant donné que je préférais travailler seule. Mais des gens sont venus spontanément vers moi et je me suis faite pas mal d'amis finalement. Ca fait du bien d'avoir un petit groupe sur qui compter !


Réforme

Avec la réforme "Paces Particulière" ou "Paces One", certaines facs (dont Descartes) comptent interdir le redoublement : si la personne échoue une première fois, elle ne pourra pas repasser le concours. Cela permettrait de désengorger la filière puisqu'ils considèrent que certains primants auraient pu passer s'il n'y avait pas de doublants. Elle sera mise en place pour la première fois l'année prochaine, mais, puisqu'il restera des doublants, le numérus clausus sera exceptionnellement séparé entre primants et doublants pour ne pas avantager les doublants.

Voici un lien très utile pour en savoir plus et qui répond parfaitement aux inquiétudes que peuvent avoir les futurs étudiants.


Et ce site peut aussi être d'une grande aide pour trouver sa méthode de travail et avoir d'autres conseils.


Un grand merci à Maria pour avoir partagé son vécu de sa PACES ! ^^

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à me le faire savoir.

Si toi aussi tu veux partager ton expérience, que ce soit sur la PACES, le Bac, les TPE ou tout autre chose qui t'a marqué(e), ou si tu as simplement des interrogations, contacte-moi par la barre du dessous !!

J'ai hâte de vous lire...


À l'affiche
Soutien total
youth.png
Klimastreik.png

Avoir son Bac, c'est très bien. 

Avoir un avenir, c'est mieux. 

En septembre dernier, nous étions plus de 7 millions à descendre dans les rues du monde entier pour revendiquer une justice climatique et sociale.

Rejoins un mouvement proche de toi pour participer aux actions ! 

Catégories
Par tags